• Alors oui j'en parle parce que c'est d'actualité. Il y a la pochette Matthew Williamsson. Certainement introuvable à l'heure qu'il est, pauvre de moi. Fait chier en fait. Je la trouvais bien moi. Evidemment je l'aurais pas mise, mais bon c'est bien çà qui marche avec ces collaborations douteuses designer-H&M, c'est qu'on a l'impression qu'on a du Matthew Williamsson pour de vrai, limite on se demande comment qu'on va faire pour découper le "h&m" de l'étiquette pour qu'il y ait juste écrit "Matthew Williamsson"... Du coup, il me la faudra.
    EN attendant j'en ai trouvé un qui défonce, un petit sac de pouf, du genre de sac qu'on met en soirée avec des talons de lumière, ou en journée avec un autre GROS sac (parce que faut pas déconner, avec une carte bleue et un portable, une fille çà survit pas dans la vraie vie). Chez Zara. Et c'est une putain de tuerie I think. D'un mauvais goût palpable certes. En polyuréthane certes (mot chic pour dire sac en plastique de merde). Mais punaise qu'est ce qu'il est chouetos!




    Sac qui ne sert à rien, sauf à le regarder avec amour, ZARA, 16 euros




    Le miron au passage parce que bon, je peux pas résisiter.








    Miron, out of stock
    Housse de couette Ikéa






    2 commentaires
  • Hey hey hey! En mode Eighties tonight, un peu Melrose Place.. Je kiffe à donf ce foulardos, d'un goût atroce faut bien le reconnaitre avec son dégradé du turquoise au rose Barbie. Un moment orgasmique lorsque je l'ai attrapé dans un des immenses bacs de freep star.

















    Robette (qu'on ne voit pas) ZARA
    Legging provenant d'une boutique pourrie
    Perfecto de malade ZARA
    Pochette un peu Prada de loin  H&M
    Foulardo vintage
    Escarpins compensées nude boutique qui sent bon la pompe en plastique (Boots&Shoes pour les lyonnaises)

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires